12. Aguas Livres

Transformations de deux réservoirs d’eau enterrés en termes et place publique

(licence 3)

CONTEXTE

Par la cartographie nous avons étudié la ville de Lisbonne. Un voyage sur le site et l’analyse géo-topographique à différentes échelles progressives nous a révélé un sujet d’investigation insoupçonnable : les réseaux d’eau sous-terrain..

Lisbonne et ses 11 réservoirs

1-shcema-inten

PROJET

Le site est composé de deux réservoirs d’eau enterrés liés par un ancien aqueduc qui aboutit à un troisième réservoir, celui de Maé d’Agua converti aujourd’hui en musée. Notre choix est simple mais fort : nous prenons parti de transvaser le volume d’eau du premier réservoir aux qualités architecturales remarquable,s sur le deuxième plus vaste. Ce geste permet de révéler la qualité architecturale du premier et d’y installer des termes. Une place est générée sur le plus grand permettant d’accueillir des événements.

Intention majeure du projet

2.-shcema-in

 

 

 

 

)

Vue général du site
Coupe générale du site
Coupe sur les termes implanté à la place du réservoir de Pombal
Plans des termes sur l'emplacement de l'ancien réservoir de Pombal
Linéarité de la surface : reproduire l'esprit des réservoirs
Les variations de niveau et les éclairages se font sous l'eau
Ambiance d'intérieur des termes
Appropriations de la nouvelle place : festival
Appropriations de la nouvelle place : cirque
Appropriations de la nouvelle place : sports urbains
(réalisé avec louise morice et noémie corbel)

Les commentaires sont clos.